Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 14:25

Front National 20

Le texte est aussitôt envoyé à tous les Comités d’arrondissement : Sartène, Bastia, Corte et bien-sûr Ajaccio.

Un vrai soleil d’Austerlitz se lève sur cette journée du 9 septembre. Les patriotes en arme sont tous là. Un groupe s’est emparé de plusieurs caisses d’armes à la caserne des G.M.R. (groupes mobiles de réserve). A dix heures on entre en ville. Maurice Choury prend la parole. Il salue l’heure bénie de la résurrection de la patrie. Puis c’est le rappel au devoir :

« Il ne s’agit pas de se laisser aller à l’ivresse du succès. L’Italie a mis bas les armes, mais la guerre continuera jusqu’à la libération complète de notre sol »

Et, au nom du Front National, c’est l’appel au combat

Patriotes de Corse, aux armes contre Hitler !

Soldats italiens, avec nous contre l’ennemi de l’Europe

Notre programme immédiat est acclamé. : Ralliement de la Corse à la France libre : utilisation des groupes de combat du Front National comme forces supplétives de la police. Dissolution des organisations antipatriotiques et arrestation de leurs chefs. Epuration des administrations. Organisation du ravitaillement et répression du marché noir. Convocation d’une assemblée départementale, composée des deux délégués de chaque commune qui travaillera en étroite collaboration avec le Conseil de préfecture.

En conclusion je déclare :

Fiers d’être le premier département français libéré, nous marcherons vers la libération totale de la Patrie. Nous foulerons à nouveau le sol du continent français. Et alors, je vous le dis, « l’aigle volera de clocher en clocher jusqu’aux tours de Notre-Dame ! »

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens